L’aérothermie et la géothermie

L’aérothermie et la géothermie

1135

LA POMPE A CHALEUR (PAC) ou AEROTHERMIE

Principe de fonctionnement

La pompe à chaleur dite aérotherme ou air/eau permet d’utiliser une énergie naturelle : l’air.

Celle-ci capte les calories contenues dans l’air extérieur pour les restituer à l’intérieur de l’habitation. Cette transformation froid / chaud est assurée par son système frigorifique, qui, par un mécanisme de compression et de détente de son liquide, cède la chaleur au fluide du circuit de chauffage.

Avantages de l’installation

Placée à l’intérieur comme à l’extérieur, la pompe à chaleur aérothermique s’adapte à tout type d’habitation.

Pour la rénovation, elle remplace une chaudière fioul ou gaz, et est ainsi appelée PAC haute température.

En plus de sa fonction de chauffage, elle peut également servir pour la production de l’eau chaude sanitaire ou chauffer l’eau d’une piscine.

Enfin, un crédit d’impôt de 50% sur le prix TTC du matériel est attribué.

Économies réalisées

La consommation annuelle de la pompe à chaleur est nettement inférieure aux autres systèmes de chauffage : 1 kw consommé permet de restituer jusqu’à 4 kw en chauffage. (Le kw consommé étant celui absorbé par le compresseur).

Respect de l’environnement

La pompe à chaleur utilise l’air extérieur, sans problème de rejet. C’est une solution écologique, qui limite les gaz à effet de serre et préserve ainsi notre environnement et celui des générations à venir.

LA GÉOTHERMIE

Principe de fonctionnement

La pompe à chaleur dite géothermique permet d’utiliser la terre comme une réserve naturelle d’énergie.

Celle-ci capte les calories contenues dans le sol pour les restituer à l’intérieur de l’habitation. Cette transformation froid / chaud est assurée par son système frigorifique, qui, par un mécanisme de compression et de détente de son liquide, cède la chaleur au fluide du circuit de chauffage.

Le captage

Les calories peuvent être puisées :

dans l’eau d’un puits ou d’une source dont la température reste constante tout l’hiver,

dans le sol par 2 techniques différentes :

– à l’aide de tubes enterrés horizontalement à une profondeur de 60 à 90 cm,
– à l’aide de tubes enterrés verticalement et nécessitant un ou plusieurs forages de 80 à 100 mètres.

La configuration du terrain, la nature du sol ou la quantité d’eau délivrée par la nappe déterminent le type de captage le mieux approprié.

La longueur des capteurs ou le débit d’eau dépendent de la surface à chauffer.

Avantages de l’installation

La consommation annuelle de la pompe à chaleur est inférieure aux autres systèmes de chauffage : 1kw consommé permet de restituer jusqu’à 5 kw en chauffage (le kw consommé étant celui absorbé par le compresseur).

Le chauffage de l’habitation est assuré tout l’hiver quelque soit la température extérieure.

La pompe à chaleur géothermique peut, en plus du chauffage, servir pour produire de l’eau chaude sanitaire ou chauffer l’eau d’une piscine.

Un crédit d’impôt de 50% sur le prix TTC du matériel est attribué.

Respect de l’environnement

La pompe à chaleur utilise l’air extérieur, sans problème de rejet. C’est une solution écologique, qui limite les gaz à effet de serre et préserve ainsi notre environnement et celui des générations à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *